Free access
Issue
Agronomie
Volume 10, Number 1, 1990
Page(s) 63 - 68
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19900108
Agronomie 10 (1990) 63-68
DOI: 10.1051/agro:19900108

Relation entre le pH des sols et leur niveau de réceptivité à Fusarium solani var coeruleum et Fusarium roseum var sambucinum agents de la pourriture sèche des tubercules de pomme de terre

B. Tivoli, R. Corbière and E. Lemarchand

INRA, station de pathologie végétale, BP 29, 35650 Le Rheu, France

Résumé - Une étude des relations entre le pH des sols et leur niveau de réceptivité à Fusarium roseum var sambucinum et à F solani var coeruleum agents de la pourriture sèche des tubercules de pomme de terre est réalisée. Dans le cas de 100 sols de culture dont les pH s'échelonnent de 5,1 à 6,2, un lien direct existe entre les faibles valeurs de pH et les faibles niveaux de réceptivité des sols à F solani var coeruleum. Le point critique, entre sols réceptifs et sols qui ne le sont pas, se situe aux environs du pH 5,3 ; en dessous de ce pH, la majorité des sols sont résistants. Chez F roseum var sambucinum, la distribution des sols non réceptifs est indépendante du pH : à chaque valeur de pH, 10 à 20% des sols sont résistants. La confirmation expérimentale à partir d'un sol de lande de pH initial 3,9 amendé par de la chaux vive afin d'augmenter progressivement le pH corrobore les observations précédentes. Dans le cas de F solani var coeruleum, le parasite survit dans les sols réceptifs sous forme de chlamydospores, tandis que dans les sols non réceptifs, l'inoculum est entièrement lysé. La différence de comportement de F roseum var sambucinum et F solani var coeruleum dans un même type de sol suggère des mécanismes de résistance des sols spécifiques à chacun des deux parasites.


Abstract - Relations between the pH of soils and their level of conduciveness to Fusarium solani var coeruleum and Fusarium roseum var sambucinum responsible for the dry rot of potato tubers. A study of the relations between the pH of soils and their level of conduciveness to F solani var coeruleum and F roseum var sambucinum has been carried out. In the 100 potato soils with pH values from 5.1 to 6.2 (fig 1), a direct relation is observed between the low values of pH and the suppressiveness of soils to F solani var coeruleum. The critical value between conducive and suppressive soils is about pH 5.3; under this pH, most soils are suppressive. With F roseum var sambucinum, the frequency of suppressive soils is independent of the pH; at each pH value, 10 to 20% of soils are suppressive. The experimental confirmation from a heathland soil with an initial pH 3.9 which was subsequently limed to increase pH, is in agreement with previous observations (fig 2, fig 3). In the case of F solani var coeruleum, the pathogen persists in the conducive soils with chlamydospores whereas in the suppressive soils, the pathogen is completely lysed and the formation of resting spores is inhibited (fig 4).


Key words: ecology / lyse / chlamydospore / suppressive soil / inoculum potential / liming

Mots clés : écologie / lyse / chlamydospore / sol résistant / potentiel infectieux / chaulage