Free access
Issue
Agronomie
Volume 10, Number 1, 1990
Page(s) 1 - 8
DOI http://dx.doi.org/10.1051/agro:19900101
Agronomie 10 (1990) 1-8
DOI: 10.1051/agro:19900101

Study of two pharmaceutically useful Psoralea (Leguminosae) species : influence of inoculation on growth, grain and dry matter yield

F. Bourgauda, N. Allarda, P. Forlotb and A. Guckerta

a  INRA-Phytotechnie, ENSAIA, 2, avenue de la forêt de Haye, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy
b  Laboratoires Pharmaceutiques Bergaderm SA, 46, rue de la Grosse Pierre, Silic 189, 94563 Rungis Cedex, France

Abstract - The germination, vegetative growth, grain yield and dry weight yield were studied in 2 Australian medicinal plants of the genus Psoralea: Psoralea cinerea and Psoralea plumosa. The germination method was shown to be very efficient (germination rate about 90%). The plants were then grown under phytotronic conditions, testing nitrogen fertilization compared to inoculation with 3 different Bradyrhizobium strains (CB 2063, USDA 3451, USDA 3100). The best grain yields were obtained with strain CB 2063 for P cinerea and with the 2 strains CB 2063 and USDA 3451 for P plumosa. These plants bore abundant fruits and the seeds obtained were able to germinate normally. The growth conditions applied here are thus suited to the 2 species, which will be studied further in a more extensive crop trial (greenhouse or field).


Résumé - Étude de deux espèces de Psoralées (légumineuses) à intérêt pharmaceutique: influence de l'inoculation sur la croissance et les rendements en grain et matière sèche. Nous avons étudié le cycle de développement, depuis la germination jusqu'à la récolte des semences, de deux espèces de Psoralées australiennes à intérêt pharmaceutique : Psoralea cinerea et Psoralea plumosa. Les semences présentent une double inhibition de germination. La première est d'ordre mécanique (épaisseur du tégument), la seconde a une origine chimique (psoralène contenu dans la semence). Le protocole de germination proposé consiste en un trempage des semences dans de l'eau chaude à 60 °C durant 4 h suivi d'une scarification manuelle. Il s'avère très efficace (taux de germination de l'ordre de 90%). Les plantes ont ensuite été conduites en conditions contrôlées (phytotron) en testant l'effet d'une fertilisation azotée et de l'inoculation de 3 souches de Bradyrhizobium étudiées séparément (CB 2063, USDA 3451, USDA 3100). Nous avons suivi le développement de ces plantes par des mesures de hauteur et du nombre de feuilles pendant la période de végétation (figs 1, 2, 3 et 4). Les meilleurs résultats de croissance et de rendement en grain ont été obtenus avec la souche CB 2063 pour P cinerea (fig 5 et tableau I) et avec les 2 souches CB 2063 et USDA 3451 pour P plumosa (fig 6 et tableau II). Les plantes des traitements correspondants ont fructifié abondamment et les semences récoltées sont aptes à germer normalement. Les conditions de végétation appliquées conviennent donc parfaitement aux 2 espèces étudiées qui se prêteront à l'avenir à un essai de culture sur de plus grandes surfaces (serre ou plein champ).


Key words: Psoralea cinerea / Psoralea plumosa / Bradyrhizobium / germination / vegetative growth / yield / furocoumarin

Mots clés : Psoralea cinerea / Psoralea plumosa / furocoumarines / Bradyrhizobium / germination / croissance végétative / rendement